Pour relever l’industrie française, « il faut une énergie à la Thatcher »

2 novembre 2016

Les EchosPhilippe Darmayan, Président du Groupe des Fédérations Industrielles, était « L’Invité des Echos ». le 2 novembre 2016.

Industrie du futur, fiscalité… Le Groupe des fédérations industrielles tape du poing sur la table, estimant qu’il faut de grands changements dans la politique industrielle française. « Nous appelons à une politique cohérente, au-delà des majorités, des quinquennats », explique aux Echos Philippe Darmayan, le président du GFI. « Cela va prendre du temps car la réduction de l’industrie en France est très forte et très préoccupante », s’inquiète-t-il, considérant même qu’il faut « une énergie à la Thatcher ».

Pour avancer sur ce terrain, le GFI présentait en octobre 16 mesures en faveur d’une « industrie compétitive, pour la croissance et l’emploi ». Des propositions relatives au travail, à la fiscalité ou encore à la simplification pour les entreprises, censées inspirer les candidats à l’élection présidentielle. « Nous avons vu les équipes, les candidats. Parmi les candidats déclarés à la primaire, nous avons un écho très favorable », assure M. Darmayan. Lire la suite sur le site des Echos

 


Voir la vidéo sur le site des Echos