Livre blanc – Environnement et énergie : nos propositions

22 septembre 2016

logo IND2020

 

Réussir la transition énergétique vers une «Industrie bas carbone», source de compétitivité et d’emplois industriels.

 

 

Proposition 12 : Compétitivité industrielle et transition écologique et énergétique sont deux enjeux indissociables et conciliables. La transition énergétique est un des leviers pour préserver la planète, elle doit  doit être également source de croissance durable vers une économie plus circulaire pour laquelle les industriels apportent des solutions technologiques aux défis climatiques, énergétiques et écologiques.

Modalités :

  • Bâtir une politique énergétique française intégrant les enjeux européens, mais dotée des objectifs spécifiques suivants :
    • viser un système énergétique français (mix, réseaux,…) garantissant un prix compétitif de l’énergie,
    • mettre en mouvement vers l’économie bas carbone l’ensemble des secteurs productifs, aux côtés de l’industrie : bâtiment, transports et agriculture,
    • aménager les objectifs de transition énergétique pour les rendre soutenables pour l’économie française, et compatibles avec le développement d’un tissu industriel fort sur son territoire, porteur de croissance et d’emplois à haute valeur ajoutée.
  • Réaliser une étude d’impact approfondie sur les conséquences de la transition énergétique, et quantifier les besoins de financement qu’elle induit.
  • Soutenir les engagements volontaires des filières industrielles en faveur de l’économie circulaire, synonyme de progrès collectif pour la préservation des ressources naturelles. Promouvoir le développement de Projets pouvant faire l’objet d’une contractualisation entre industriels, collectivités locales, associations, et Etat. Par une réglementation sobre, lisible, concertée et stable, l’Etat doit garantir un environnement propice au développement de ces Projets répondant aux nouveaux modes de production et de consommation du XXIème siècle.

IND2020_site_progrès industriels environnement

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Proposition 13 : A l’instar du dialogue social entre partenaires sociaux, encadré en France par la Loi, structurer le dialogue environnemental sur la base de critères objectifs de représentativité (notamment pour les ONG environnementales) et articuler ses enjeux avec la politique industrielle.

Modalités :

  • établir un rapport plus équilibré entre les parties prenantes pour ne plus systématiquement stigmatiser et marginaliser les représentants des producteurs, premiers acteurs et apporteurs de solutions pour la transition environnementale (par exemple en révisant la composition du Conseil National de la Transition Ecologique).
  • regrouper les portefeuilles de l’Industrie et de l’Energie au sein d’un grand Ministère économique de plein exercice : la politique énergétique est un élément essentiel de la compétitivité de l’industrie française. Ce récent découplage ministériel a trop longtemps disjoint les enjeux de production industrielle, des enjeux énergétiques qui sont pourtant au cœur de la performance des filières industrielles, qu’elles soient « énergie-intensives » ou utilisatrices régulières d’énergies primaires ou secondaires.

 

Consulter les autres propositions du GFI :

Travail & compétences

Fiscalité & investissement

Innovation

Simplification

Europe industrielle

International