L’Alliance Industrie du Futur livre ses premiers résultats opérationnels

10 février 2016

allianceindustriefuturLe comité de pilotage réuni le 9 février 2016 en présence du Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, et du Secrétaire d’Etat à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche, a permis de présenter les premiers résultats obtenus par l’Alliance Industrie du Futur.

 

L’Alliance Industrie du Futur, se réjouit de compter 8 nouveaux membres depuis juillet 2015 : la Plateforme Automobile, l’Union des Industries Chimiques, et le Centre des Etudes Supérieures Industrielles, en tant que membres actifs, la Fédération de la Plasturgie et des Composites, le Cercle de l’Industrie, la Jules Verne Manufacturing Valley, CCI France et l’Institut de Soudure, en tant que membres associés. Ces adhésions traduisent une volonté forte d’intégrer les acteurs de l’ensemble des filières industrielles et de leurs écosystèmes dans le mouvement de relance de l’industrie française. Ce mouvement collectif permettra, en particulier, d’adapter les nouvelles offres industrielles (technologie et formation) aux spécificités de chaque filière, de mutualiser les actions qui peuvent relever d’un tronc commun, et d’optimiser ainsi le déploiement de l’Industrie du futur en France.

L’Alliance poursuit par ailleurs son déploiement régional, concerté avec les Régions : à ce jour, près de 1.200 PME et PMI (sur un objectif initial de 2.000 à l’horizon 2017) sont formellement engagées dans le processus de diagnostic ou d’investissement, destiné à accélérer leur transformation et leur modernisation.

Cet engagement dans les territoires se traduit également par la labellisation de trois Vitrines technologiques développées par Air Liquide, Bosch et la SNCF, qui s’ajoutent au projet porté par le groupe Daher. A travers ce label, l’Alliance contribue à promouvoir l’offre technologique et numérique française, et à faciliter le partage d’expériences entre industriels. (le détail des projets est disponible dans l’annexe du communiqué de presse, téléchargeable ci-contre)

L’Alliance souhaite contribuer à doter les entreprises industrielles de l’offre technologique française la plus avancée : digitalisation de la chaine de valeur, automatisation, monitoring & contrôle, nouveaux matériaux dont composites, fabrication additive et efficacité énergétique. Autant de technologies qui répondent à des enjeux stratégiques pour la souveraineté et la compétitivité de nos industries, en s’inscrivant pleinement dans des enjeux sociétaux. Ainsi, l’Alliance accompagne 12 projets et plateformes dont 5 ont déjà obtenu un « parrainage » direct de l’Alliance, pour concourir à l’Appel à projet PIAVE des Investissements d’Avenir.

L’Alliance a été sélectionnée par le Commissariat général à l’investissement afin d’élaborer le portail « Osez l’industrie du futur » dont l’objectif est de promouvoir les formations et métiers industriels auprès des jeunes, et d’accompagner les entreprises industrielles dans l’évolution de leurs métiers et dans leur recrutement.

Enfin, l’Alliance est engagée dans la construction d’un grand salon « Industrie du futur », qui portera l’ensemble des savoir-faire industriels et les atouts des acteurs économiques pour l’industrie de demain. Un premier salon réunira l’ensemble de l’industrie française du 6 au 9 décembre 2016 au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte.

Philippe Darmayan, Président de l’Alliance Industrie du Futur et Président du Groupe des Fédérations Industrielles, a déclaré à cette occasion : « Près de sept mois après son lancement officiel, l’Alliance Industrie du Futur est fière des résultats acquis et de la dynamique nationale engendrée par son action. Les premières Vitrines technologiques sont l’illustration de la capacité de l’industrie en France à se projeter dans la transformation industrielle, en construisant des solutions technologiques plus agiles et encore plus respectueuses de l’homme et de l’environnement. Le label « Industrie du Futur » attribué aujourd’hui aux groupes Air Liquide, Bosch et à la SNCF couronne l’excellence et l’avance technologique de ces entreprises. Il sera, je l’espère, source d’inspiration pour les 1.200 PME d’ores et déjà engagées dans la modernisation de notre tissu industriel ».

 

Le communiqué de presse de l’Alliance Industrie du futur est disponible en téléchargement ci-contre.

Suivre l’Alliance sur Twitter : @industrie_futur

Consulter le Guide pratique de l’Usine du futur