Les Industries françaises agissent pour l’emploi en France : 2ème épisode des Rencontres Improbables de la Fabrique de l’Avenir

26 juin 2017

L’Industrie fabrique les emplois de demain !

Alors que l’emploi est une priorité pour tous, en particulier pour les jeunes, et que le gouvernement engage des discussions pour accompagner les évolutions du marché du travail, les fédérations industrielles, mobilisées aux côtés des entreprises industrielles, poursuivent leur prise de parole sous la bannière commune de La Fabrique de l’Avenir. Elles souhaitent rappeler que les industries françaises proposent des solutions pour résoudre le chômage de masse, dont 250 000 postes à pourvoir chaque année jusqu’en 2025.

L’industrie veut témoigner, au travers de cette mobilisation régulière, qu’elle est une composante essentielle de l’activité économique du pays avec 3 millions d’emplois directs pour 260 000* entreprises, sachant qu’un emploi industriel permet de créer 1,5 emploi indirect et 3 emplois induits dans le reste de l’économie**.

Cette réalité d’une industrie, secteur d’avenir, au cœur de l’activité de notre pays, est partagée par 51% des Français*** selon un sondage récent. Reste à parler aux 65% de jeunes qui ne pensent pas spontanément aux métiers de l’industrie ***. Les fédérations industrielles ont donc décidé de parler d’une seule voix sous la bannière La Fabrique de l’Avenir pour lever les préjugés et réaffirmer ce que l’industrie représente en termes d’emploi, d’environnement professionnel et d’évolution de carrière. Saisissant pleinement les opportunités des innovations technologiques et numériques, les industries veulent montrer aux Français les opportunités de carrières dans des domaines aussi variés que l’automobile, la santé, la chimie, l’alimentation, l’aéronautique, la métallurgie ou le textile.

Autant de secteurs qui mobilisent un large nombre d’expertises pour des métiers qualifiés permettant d’apporter des solutions aux problèmes des Français. Pour s’adresser au plus grand nombre via les réseaux sociaux, La Fabrique de l’Avenir publie aujourd’hui sur sa chaîne YouTube et sur le site lafabriquedelavenir.fr le deuxième épisode des “Rencontres improbables”. Après un premier épisode dédié à l’innovation, ce deuxième volet réunit Marc Aumont, Directeur général de la société Vehixel (constructeur de véhicules de transports spéciaux, haut de gamme et technologiques), l’ancien rugbyman et consultant sportif Fabien Galthié, une jeune étudiante, ainsi que le YouTuber Jhon Rachid dans la nouvelle usine-école ICO travaillant sur l’industrie du futur, un fablab soutenu par le Boston Consulting Group.

 

 

A cette occasion, un grand nombre de fédérations associent la marque La Fabrique de l’Avenir à leurs actions. Parmi elles, l’UIMM est la première fédération industrielle à prendre l’initiative d’adosser son identité de marque à La Fabrique de l’Avenir. Avec cette nouvelle identité, l’UIMM prend la parole en son nom propre pour amplifier la démarche collective avec une campagne de visibilité sur la thématique de l’emploi. Alexandre Saubot, président de l’UIMM, rappelle que “l’industrie est porteuse d’avenir, créatrice d’emplois et d’évolutions professionnelles pour tous, et pour les jeunes en particulier. Elle apporte des solutions aux grands enjeux de demain : nouvelles énergies, mobilité durable, généralisation du haut débit … L’industrie fabrique les emplois de demain ”.

 

 

Site internet de La Fabrique de l’Avenir

Chaîne YouTube de La Fabrique de l’Avenir

#FabriqueAvenir

#LesRencontresImprobables

 

* Source Livre blanc du GFI 2016
** Source Insee 2015 – Les chiffres clés de l’industrie en France
*** D’après une étude YouGov réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population française sur la période du 1er au 2 juin 2017

 

Le dossier thématique est disponible en téléchargement ci-contre.