Conférence de presse du GFI

31 mars 2015

logo GFI

« La reprise industrielle ne sera durable qu’en amplifiant les réformes »

 

Malgré une très forte amélioration de certains facteurs de production favorisant l’industrie manufacturière fin 2014, le redressement de l’économie française se fait attendre. Le GFI rappelle la nécessité de la mise en œuvre intégrale du Pacte de Responsabilité, et avance des mesures structurelles complémentaires pour redonner confiance aux PMI et déclencher l’investissement.

Lors de sa conférence de presse du 31 Mars 2015, Philippe Darmayan, Président du GFI, a présenté avec Coe-Rexecode les principaux éléments de conjoncture en France, analysé les indicateurs économiques qui se redressent, et a présenté les leviers qu’il juge indispensable d’activer pour conforter la reprise industrielle en France.

« La reprise économique amorcée fin 2014 peut s’amplifier en 2015 si l’investissement vient relayer les facteurs positifs exogènes actuellement enregistrés » affirme Denis Ferrand, Directeur Général de Coe-Rexecode.

La forte baisse des prix du pétrole et des matières premières, la parité euro/dollar et la stabilisation du coût du travail apportent à l’industrie française un ballon d’oxygène lui permettant de retrouver un meilleur niveau de marges (34.3%). Si l’amélioration de ces facteurs externes stimule l’industrie à court terme, leur pérennité n’est pas garantie et il convient d’actionner des leviers plus structurels pour redonner confiance aux PMI et déclencher l’investissement.

Pour dépasser un simple effet conjoncturel et enclencher une reprise industrielle durable, le GFI rappelle la nécessite de :

  • conforter la confiance, notamment des PMI,
  • confirmer les engagements 2016-17 du Pacte de responsabilité,
  • actionner plusieurs leviers de réformes structurelles.

 

« Les facteurs d’amélioration de l’économie sont encore récents ; ils permettent d’enclencher le cercle vertueux de la reprise industrielle sans toutefois stimuler suffisamment le redémarrage de l’Investissement et de l’Emploi, notamment dans les PMI. Le GFI propose d’actionner de nouveaux leviers pour conforter cette reprise, vaincre la peur de l’embauche et la frilosité de l’investissement » déclare Philippe Darmayan.

 

Contact presse:

  • Christina Bel – MSL France – christina.bel@mslfrance.com – 01.44.82.46.12
  • François Daupeyroux – GFI – fdaupeyroux@gfi.asso.fr – 01.53.59.18.62

 

Le communiqué, et la présentation GFI et la présentation de conjoncture économique (Coe-Rexecode) diffusés lors de la conférence de presse sont téléchargeables ci-contre.