+ 5 % d’investissement productif en 2016 : la modernisation des usines est en marche

19 janvier 2017

FIM

 

Les industries mécaniques enregistrent en 2016 la plus forte progression de leurs investissements productifs depuis 2011. Ce rebond s’explique notamment par la mesure de suramortissement qui a eu pour effet de déclencher les commandes des entreprises mécaniciennes et de leurs clients.

 

Des progressions record dans les machines de levage et de manutention et les robots

+ 15 % pour les robots, + 40 % pour les nacelles en sont des exemples. « La mesure de suramortissement a eu un effet catalyseur sur les investissements, donnant le coup de pouce nécessaire aux chefs d’entreprise pour se lancer. » souligne Bruno Grandjean, président de la FIM. « Robot Start PME » lancé par le Symop (syndicat des machines et technologies de production) et le programme Industrie du Futur, déployé par la FIM et le Cetim, jouent également un rôle essentiel dans cette dynamique, précise-t-il.

 

Un rebond durable ?

La fin de la mesure de suramortissement prévue pour avril 2017 risque de fragiliser cette reprise de l’investissement. Néanmoins, les chefs d’entreprise sont conscients de la nécessité de moderniser leurs usines pour redevenir compétitifs. « L’Alliance Industrie du Futur dont la FIM est membre fondateur, a réussi à faire un véritable travail de pédagogie pour expliquer aux industriels les enjeux du numérique, de la robotique, de la productivité, etc. Des leviers pour rattraper nos concurrents allemands et italiens et ainsi revenir dans la course. » soutient Bruno Grandjean.

« Ce sursaut de l’investissement productif doit être encouragé, poursuit le président de la FIM. Un important retard est à combler et une fiscalité incitative doit accompagner les efforts des entreprises. Pérenniser, simplifier et déplafonner le CICE, prolonger la mesure de suramortissement, supprimer les taxes de production qui sont anti « Made in France », sont des mesures que la FIM promeut activement. Un message qu’il adresse au prochain Président de la République, en souhaitant que ce dernier mette en place un ministère fort de l’Industrie et de l’Energie. ».

 

Contacts presse FIM

 

Lire le communiqué de presse sur le site de la FIM

Le communiqué de presse est disponible en téléchargement ci-contre.

Site internet de la FIM